Quelle est la dernière révolution industrielle ?

revolution-industrielle

 

On parle d’une révolution industrielle depuis le XIXe siècle. La société agricole, paysanne, artisanale devient commerçante, ouvrière et industrielle. Cette évolution est tractée par l’utilisation du chemin de fer à partir de 1840, et bouleverse l’économie, le droit, la politique, les sociétés et leurs environnement. Certains font commencer la révolution industrielle à partir de 1837, d’autres voient son essor à Florence au XIVe siècle avec l’arrivée de la bourgeoisie.

Les différentes révolutions industrielles définissent surtout une vague précise d’industrialisation, de progrès techniques et de changements profonds et durables sur les pratiques quotidiennes d’une société. Cette vague appuie, comme un point de rupture net avec le passé. Cela permet de dresser une synthèse suivante :

  • Première révolution (1840) : extraction du charbon, machines à vapeur, industries textile et métallurgique, chemin de fer, construction de ponts et développement des transports. On peut la situer au départ en Angleterre.

  • Deuxième révolution (1890-1910) : extraction du pétrole, invention et utilisation de l’électricité, du gaz, téléphone et télégraphe, industrie automobile. On la situe en Allemagne et à l’Est des. Etats-Unis.

  • Troisième révolution (1970-2000) : la recherche est rythmée par le nucléaire, nouveaux matériaux utilisés (résines, céramiques, silicones), nouveaux moyens de transmission (Internet), transistor et microprocesseur, automate et robot On peut situer les débuts au Japon et à l’Ouest des Etats-Unis.

La quatrième révolution, la dernière en date, est appelée l’industrie 4.0. Née au début du deuxième millénaire, elle prend son essor avec internet. La numérisation permet de créer un monde totalement virtuel, dirigeant le monde réel, physique.

– Tout devient connecté, des logiciels aux acteurs de chaque ligne de production.

– On crée des imprimantes lasers pour produire des objets.

– On parle aussi des ressources alternatives, moins coûteuses en énergies renouvelables, et c’est la première révolution à poser la question énergétique.

– Elle fait naître des débats sur la place des robots, notamment à la place de l’humain.

– D’autres débats ont lieu sur l’accompagnement du corps et de la santé. Le transhumanisme est une possibilité donnée par cette révolution de numérisation totale.

– Enfin elle développe la cyber-sécurité industrielle et les questions d’espionnages, en raison du tout-numérique sur un monde globalisé.

industry-4-0